Auteur(s)
Éditeur Parenthèses
Collection Architecture
Parution
Spécificités 176 p. ; 28 x 24 cm ; épaisseur : 1.7 cm ; illustrations en noir et en couleur ; reliure : Broché
ISBN 9782863643761
EAN 9782863643761
Thème Techniques et sciences appliquées -- Architecture, Urbanisme

4e de couverture

Parés d'un rose qui fait leur unité, les immeubles de la cité-jardin de la Butte-Rouge à Châtenay-Malabry se découpent sur le paysage verdoyant de la forêt de Verrières. Habitations de petite hauteur, « demi-lune » monumentale, « gratte-ciel » local, écoles, église... sont subtilement disposés selon les courbes du relief, au gré de l'espace laissé libre par des arbres séculaires.

Cet ensemble homogène érigé sur plusieurs décennies, très tôt labellisé « Patrimoine du XXe siècle », ne manque pas d'arguments pour revendiquer le statut de chef-d'oeuvre de l'architecture moderne. Projeté au début du XXe siècle, il peut aussi se targuer d'être un témoin précieux et encore intact du mouvement européen des cités-jardins, porté par l'idéal d'un logement social de qualité.

Pour autant, faute d'une protection suffisante, l'ensemble de la Butte-Rouge est la cible de projets qui, menés à terme, anéantiraient toute sa cohérence architecturale et paysagère et, avec, sa vocation première.

Banderoles, engagements ministériels, prises de parole de personnalités suffiront-ils à sauver ce patrimoine jusque-là soigneusement réhabilité ? La pression foncière en région parisienne en aura-t-elle au contraire raison ?

Conçu comme un lieu de sauvegarde de l'histoire de la Butte-Rouge, ce livre monographique qui plaide en faveur d'une préservation fidèle du bâti, souligne avec acuité les limites de l'action publique contre les dégâts de la spéculation immobilière et la banalisation des héritages récents. À sa façon, il appelle à ce que les icônes du logement social et collectif soient considérées en France comme de dignes empreintes de notre histoire architecturale, à défendre et à vivre.

Accès directs :